31.08.2018

Rentrée : Etat des lieux des chantiers sur les autoroutes et principales nationales de Wallonie

Depuis le printemps dernier, de très nombreux chantiers ont été entrepris sur les autoroutes et nationales wallonnes pour améliorer la qualité des infrastructures, ainsi que la sécurité et la mobilité des usagers. Cet été, ces travaux se sont poursuivis. A l’heure où de nombreux usagers s’apprêtent à reprendre la route à l’occasion de la rentrée, le Ministre wallon des Travaux publics Carlo DI ANTONIO et la SOFICO[1] proposent de faire le point sur les principaux chantiers en cours qu’ils pourraient rencontrer.

CHANTIER ACHEVE

  1. 1.  E42/A15 – Chantier de mise à 3 voies entre Andenne et Daussoulx

Depuis le 13 août dernier, les usagers qui empruntent l’autoroute E42/A15 entre Andenne et Daussoulx peuvent désormais emprunter trois voies dans chaque sens de circulation. La réalisation de ce vaste chantier d’une année a ainsi permis d’améliorer la fluidité et la sécurité sur ce tronçon de près de 15 kilomètres.

Plus d’information :

http://www.sofico.org/sites/default/files/contribute/Communiques/180813%20-%20Andenne-Daussoulx%20-%20fin.pdf

ENCORE UN PEU DE PATIENCE

  1. 1.  E411/A4 – Réhabilitation du revêtement de l’autoroute entre Daussoulx et Beez

Ce chantier doit s’achever à la mi-septembre si les conditions météorologiques sont favorables. D’ici là, pour fluidifier le trafic, tout est mis en œuvre pour ouvrir une troisième voie au trafic vers le Luxembourg dans le courant de la semaine du 3 septembre.

Dans l’échangeur de Daussoulx : les bretelles venant de Mons et de Liège (E42/A15) en direction du Luxembourg qui ont dû être fermées cette semaine pour les besoins du chantier doivent être ouvertes à nouveaux ce vendredi 31 août.

Vers le Luxembourg, la bretelle de sortie n°13 « Champion » sera fermée ce lundi 3 septembre. Ce planning des fermetures des bretelles pourrait être modifié en fonction de la météo.

Pour rappel, au vu d’importants problèmes de fluidité du trafic à cet endroit, il a été décidé de demander à l’entrepreneur d’accélérer la réalisation de ce chantier par le recours à un travail de nuit accru ainsi qu’un service continu les week-ends et en période de congés scolaires. Ces mesures permettront de libérer toutes les voies de circulation deux mois avant l’échéance initiale annoncée.

Ce chantier vise à réhabiliter le revêtement de l’autoroute E411/A4 entre Daussoulx et Beez, ainsi que des bretelles des échangeurs de Champion (n°13) et de Bouge (n°14). Il a débuté le 14 mai dernier.

Concrètement, ces travaux permettent :

  • La réhabilitation du revêtement de plus de 7 km d’autoroute, dans les deux sens de circulation, entre Daussoulx et Beez (en ce compris le viaduc de Beez) ;
  • La réfection du revêtement des bretelles des échangeurs de Champion (n°13) et de Bouge (n°14) ;
  • Le remplacement des glissières de sécurité sur tout le tronçon ;
  • La réparation du pont de l’échangeur de Daussoulx supportant l’E411/A4 ;
  • De réaliser des réparations de béton sous le pont de l’échangeur de Bouge ;
  • L’aménagement définitif du rond-point à la sortie de l’échangeur de Bouge en direction du Luxembourg.

Les travaux sur les voies vers Bruxelles sont achevés. Le basculement de circulation s’est effectué la semaine du 9 juillet. Les travaux se concentrent actuellement sur les voies vers le Luxembourg. 

Depuis le 15 août et jusqu’à la fin du chantier :

  • Deux voies de circulation sont maintenues dans chaque sens. Tout est mis en œuvre pour ouvrir une troisième voie au trafic vers le Luxembourg dans le courant de la semaine du 3 septembre ;
  • La vitesse est limitée à 70 km/h en direction du Luxembourg et à 90 km/h en direction de Bruxelles ;
  • Les usagers circulant vers le Luxembourg et voulant emprunter la sortie Champion (n°13), Bouge (n°14) ou l’échangeur de Daussoulx, doivent impérativement se diriger sur la voie de droite.

Afin de réaliser l’aménagement du rond-point de Bouge :

  • les nuits du mardi 4 au vendredi 7 septembre :
  • Fermeture du rond-point en travaux (avec une interdiction de circuler sur les portions des rues du Porson, de Hépante et Hébar qui débouchent sur le rond-point et sur le tronçon de la route de Hannut entre les deux giratoires qui permettent d’accéder à l’autoroute E411/A4) ;
  • Fermeture de la sortie et de l’accès n°14 « Bouge » vers Luxembourg ;
  • Fermeture de l’accès n°14 « Bouge » vers Bruxelles.
  • Depuis le 30 juillet jusqu’au 7 septembre : la circulation des véhicules n’est plus autorisée que sur une seule bande sur la route de Hannut (N80) (en direction de Namur et en direction de l’E42/A15) à l’approche du rond-point.

Les travaux d’aménagement du rond-point devraient être clôturés dans le courant de la journée du 7 septembre.

Budget :  plus de 9 150 000 € HTVA

  1. 2.  E25/A26 – Réhabilitation du revêtement entre Chênée et Tilff vers le Luxembourg

Un chantier de réhabilitation du revêtement de l’E25/A26 entre Chênée et Tilff a débuté le 6 août dernier en direction du Luxembourg (5 kilomètres). La circulation est réduite à deux voies pendant toute la durée du chantier. La vitesse est limitée à 70 km/h et 50 km/h au niveau de l’accès n°40 « Embourg ».

L’accès n°39 « Chênée » vers le Luxembourg est fermé pendant toute la durée du chantier. Les accès et sorties n°40 « Embourg » ont également été fermés pendant quelques jours.

Le chantier devait être terminé au début du mois de septembre, mais suite à un problème technique rencontré avec une machine sur le chantier et aux conditions météos défavorables qui ont repoussé la pose de revêtement, la fin du chantier est prévue pour la fin du mois de septembre.

Budget : 2 550 000 € HTVA

  1. 3.  E42-E19/A7 – Réhabilitation du revêtement entre Obourg et Thieu vers Bruxelles

Ce chantier de réhabilitation de revêtement porte uniquement sur les voies en direction de Bruxelles et sur une distance de 8 kilomètres. La première phase du chantier de réhabilitation de revêtement de l’autoroute E42-E19/A7 (voies de gauche et du milieu) s’est déroulée du début du mois de juin à la mi-juillet entre Obourg et Thieu.

La seconde phase, qui se concentre sur la voie de droite et la bande d’arrêt d’urgence, a repris le 8 août dernier. La circulation s’effectue entre Obourg et Thieu sur deux voies au lieu de trois et la vitesse y est limitée à 50 km/h.

Du lundi 3 septembre à 20h, au mercredi 5 septembre à 5h, l’aire autoroutière du Roeulx-Thieu situé du côté du chantier sera inaccessible afin d’assurer la réfection de ses bretelles d’entrée et de sortie. La remontée venant de la N538 vers Bruxelles sera également fermée. Les usagers seront invités à effectuer un demi-tour à l'échangeur n°21 «Le Roeulx ».

Du vendredi 31 août à 20h, au lundi 3 septembre, la bretelle de sortie n°21 « Le Roeulx » en direction de Bruxelles/Namur sera fermée pour être réhabilitée : elle sera rendue au trafic avant les heures de pointe matinales.

Les usagers seront invités à effectuer un demi-tour à l'échangeur n°20 « Houdeng ».

Les travaux devraient être terminés pour le vendredi 7 septembre.

Budget : environ 2 200 000 € € HTVA

  1. 4.  E25/A26 - Réhabilitation du revêtement entre Werbomont et Les Tailles vers Bastogne

Le chantier qui visait à réhabiliter l’autoroute E25/A26 entre Werbomont et Les Tailles, uniquement vers Bastogne, touche à sa fin. Vers Bastogne, la circulation s’effectuera à nouveau selon des conditions habituelles à partir de ce vendredi 31 août. Par contre, jusqu’à la mi-septembre, une voie vers Liège restera fermée à la circulation dans la descente vers Manhaye, en direction de Liège, afin d’y poser un enduit pour renforcer la chaussée suite à la charge conséquente de trafic accueillie pendant le chantier.

Ce chantier avait débuté le 16 avril dernier. Il visait à assurer la réfection de la voirie sur un tronçon de 17 kilomètres uniquement en direction de Bastogne, y compris les bretelles des échangeurs de Manhay et de la Baraque de Fraiture.

Depuis le 23 juin dernier, la zone de chantier avait pu être réduite puisque les voies avaient été libérées entre la Baraque de Fraiture (dont la montée de la Baraque de Fraiture) et les Tailles, soit sur un peu plus de 6 kilomètres.

Budget : près de 7 735 000 € HTVA

  1. 5.  E40/A3 – Réaménagement et réhabilitation de l’échangeur n° 34 « Hauts-Sarts/Hermée »

Un chantier de réaménagement et de réhabilitation de l’échangeur n°34 « Hauts-Sarts/Hermée » a débuté en avril dernier. Les travaux permettent notamment de résoudre des problèmes de fluidité et de remontées de files :

  • la sortie n°34 de l’E40/A3 en provenance de Aachen sera élargie à 2 bandes au lieu d’une seule. La voie de droite permettra d’emprunter un bypass qui sera créé pour permettre à ces usagers de gagner la rue de Hermée vers le zoning sans emprunter le rond-point ;
  • deux autres bypass seront installés : le premier permettra aux usagers venant de la Première avenue de gagner directement la rue de Hermée vers Herstal ou vers l’E40/A3 en direction de Aachen et le second permettra aux usagers en provenance de l’E40/A3 depuis Bruxelles ou depuis la rue en Bois de gagner directement l’autoroute E40/A3 vers Bruxelles.

Ces travaux n’ont jusque fin juin pas impliqué de fortes incidences sur le trafic : il était possible de réaliser les premières opérations hors chaussée, ou en déviant la voirie, ou de nuit.

Les opérations engendrant un impact plus conséquent pour les usagers ont été regroupées principalement pendant les congés scolaires (du 25 juin au 31 août) de manière à alléger au maximum l’incidence des travaux.Du 1er au 16 septembre, seul l’accès à l’E40/A3 vers Bruxelles depuis le rond-point situé côté zoning restera impossible. Les usagers sont invités à gagner l’autoroute E40/A3 vers Aachen puis à effectuer un demi-tour à l’échangeur de Cheratte pour aller vers Bruxelles. Le chantier se poursuivra alors avec une incidence faible jusqu’au début du mois d’octobre 2018.

 

Budget : 2 595 000 € HTVA

  1. 6.  E40/A3 - Réhabilitation du revêtement entre Vottem et Alleur vers Loncin

Ce chantier s’est déroulé en grande partie durant la nuit et pendant les vacances scolaires afin de limiter au maximum l’impact sur le trafic. La première phase de ce chantier, qui visait à remplacer le revêtement entre Vottem et Rocourt, vers Loncin, ainsi qu’à réhabiliter l’écran anti bruit à hauteur de Rocourt, a été effectuée au mois de juin.

La seconde partie du chantier, qui a débuté le samedi 18 août, concerne la réhabilitation du revêtement entre Rocourt et Alleur en direction de Loncin (en ce compris les bretelles de sortie et d’accès n° 33 « Rocourt » et n°32 « Alleur » en direction de Loncin), le remplacement des rails de sécurité par des séparateurs en béton et la poursuite du remplacement des écrans antibruit à hauteur de Rocourt.

Jusqu’à la mi-septembre, trois voies de circulation rétrécies seront maintenues dans chaque sens.La vitesse est limitée à 70 km/h sur les voies en direction d’Aachen et sur la voie à contresens vers Loncin, mais à 50 km/h sur les voies de droite en direction de Loncin.

De la mi-septembre au début du mois d’octobre, une fois les travaux en voirie terminés, le remplacement des écrans antibruit se poursuivra avec un impact limité sur le trafic (travaux en bande d’arrêt d’urgence ou de nuit).

Budget : 2 500 000 € HTVA

  1. 7.  E19/A7 – Réhabilitation de la voirie peu après Nivelles sud vers Bruxelles

Des réparations d’urgence de la bande d’arrêt d’urgence ont été entreprises depuis le 21 août dernier sur l’E19/A7, peu après Nivelles sud, en direction de Bruxelles. La voie de droite a dû être soustraite au trafic sur environ 500 mètres.

La circulation s’effectue donc sur 2 voies au lieu de 3 à cet endroit. Les travaux devaient être terminés le vendredi 7 septembre au plus tard.

 

Budget : 50 000 € HTVA 

  1. 8.  N25 – Réfection du revêtement à Genappes

Des travaux de réparation du revêtement se déroulent sur la N25 à hauteur de Genappes vers Louvain-la-Neuve depuis le début du mois d’août. Ils portent uniquement sur la voie de droite.

La première phase s’est achevée le 20 août et portait sur un tronçon d’environ 5 kilomètres, depuis avant l’échangeur avec la N5, jusqu’après l’échangeur de Ways.

La seconde phase a débuté le 20 août et doit s’achever le 5 septembre. Elle porte sur un tronçon d’environ 2,5 kilomètres s’étendant de l’échangeur de Ways (non compris) jusqu’au viaduc de la Dyle à Bousval (non compris). La circulation est réduite à une seule voie pendant toute la durée du chantier.

Budget : 250 000 € HTVA

  1. 9.  N7 - Chantier de réhabilitation entre Meslin l’Evêque et Ath

Un chantier visant à réhabiliter le revêtement de la chaussée de Bruxelles (N7) a débuté le lundi 4 juin. Il porte sur un tronçon de près de 5 kilomètres, compris entre le rond-point de Meslin l’Evêque (zoning de Ghislenghien) et celui de la chaussée de Bruxelles (station Total). Ces deux ronds-points sont eux aussi réhabilités.

La N7, réhabilitée, a été totalement rouverte au trafic le 2 juillet dernier. Afin de finaliser le chantier, entre le 3 et le 14 septembre prochain, la N7 devra être fermée dans les deux sens de circulation, entre le rond-point de la chaussée de Bruxelles (station Total) et le carrefour avec la N57 (de la Rotonde). Cette fermeture permettra de réhabiliter les deux ronds-points, ainsi que le revêtement de la N7 entre le rond-point de Meslin l’Evêque (zoning de Ghislenghien) et le carrefour N7/N57 (carrefour de la Rotonde).

 

Pendant la fermeture, les commerces et habitations resteront accessibles via les voiries communales arrivant sur la N7 entre les deux points de fermeture.

Des déviations seront mises en place dans les deux sens via :

  • la N57, l’E429/A8 (sortie Ath) et la N56 ;
  • la N525 et la rue de Soignies ;
  • le chemin de la Justice et la rue du Breucq ;
  • la rue de Glaude pour l’accès aux commerces et pour les -3,5 T ;
  • l’avenue des Artisans pour l’accès au zoning.

 

Budget : 1 900 000 € HTVA

  1. 10.          N25 – Réparations et pose d’une nouvelle glissière à Court-Saint-Etienne

Afin de permettre la réalisation de travaux d’entretien sur les ponts de la rue du Chaurly et de la rue des Mélèzes, la voie de droite de la N25 est fermée à la circulation dans les deux directions à hauteur de Le Ruchaux (Court-Saint-Etienne) sur environ 1 kilomètre depuis le 1er août dernier.

Concrètement ces travaux permettent de :

  • Placer une nouvelle glissière de sécurité sur le pont de la rue du Chaurly ;
  • Effectuer des travaux de réparation au niveau du pont de la rue des Mélèzes.

Afin de permettre la réalisation de ces travaux, la sortie « Bois des Rêves » en direction de Corroy-le-Grand est également fermée à la circulation.

Vers Corroy, suite à un vol des aciers sur le chantier, la pose du béton a pris du retard et le chantier devrait être terminé vers la mi-septembre plutôt qu’à la fin août.

Vers Nivelles, suite à un problème technique, les travaux du pont de la rue des Mélèzes devraient être achevés vers la fin du mois de septembre.

Budget : 50 000 € HTVA

  1. 11.          N63 – Réhabilitation du revêtement à Baillonville

Un chantier de réfection de revêtement a débuté le 6 août dernier sur la N63 à Baillonville. Il consiste en la réhabilitation du revêtement dans les deux sens de circulation sur environ 5 kilomètres.

Pendant la première phase du chantier, les travaux s’effectuaient en chantier fermé sur les voies en direction de Marche ; les usagers circulaient sur une seule bande dans chaque direction sur les voies vers Liège. Pendant la seconde phase du chantier, qui a débuté le lundi 27 août, les travaux s’effectuent en chantier fermé sur les voies en direction de Liège ; les usagers circulent sur une seule bande dans chaque direction sur les voies réhabilitées vers Marche avec une vitesse limitée à 70km/h.

Les travaux devraient être terminés pour la mi-septembre.

Budget : 1 950 000 € HTVA

CHANTIERS EN COURS OU A VENIR SOUS PEU

  1. 1.  E42/A15 – Réhabilitation du revêtement entre Grâce-Hollogne et Loncin vers Loncin

Un chantier débute en cette fin de mois d’août sur l’autoroute E42/A15 entre Grâce-Hollogne et Loncin. Il vise à réhabiliter en profondeur les voies vers Liège et à sécuriser la berme centrale de l’autoroute (remplacement des rails de sécurité par des dispositifs en béton).

 

Jusqu’au 28 septembre, les travaux porteront sur la réhabilitation complète de la chaussée en direction de Liège. La circulation s’effectuera sur 2 voies au lieu de 3 en direction de Liège et la vitesse sera limitée à 70 km/h (50 km/h au niveau des dévoiements). Les usagers circulant sur l’A604 ne pourront plus gagner l’E42/A15 vers Loncin. Du samedi 8 septembre 5h, au mercredi 12 septembre 5h, la bretelle reliant l’E42/A15 depuis Namur, vers l’A602 en direction de Liège-Luxembourg, sera fermée.

Du vendredi 28 septembre au jeudi 25 octobre, le chantier portera sur la sécurisation de la berme centrale. Il se déroulera uniquement de nuit. L’autoroute sera ramenée de nuit vers Liège à une ou deux voies de circulation avec une vitesse limite à 70 km/h.

Budget : 3 700 000 € HTVA

  1. 2.  E25-E411/A4 – Réhabilitation du revêtement de l’autoroute entre Arlon et Sterpenich vers le Luxembourg

Un chantier visant à réhabiliter le revêtement de l’autoroute E25-E411/A4 entre Arlon et Sterpenich débutera le lundi 10 septembre. Ces travaux porteront uniquement sur les voies vers le Luxembourg.

Ce tronçon d’autoroute en direction du Luxembourg est fréquenté par environ 40.000 véhicules par jour dont 10.000 poids lourds. De nombreux travailleurs transfrontaliers y circulent chaque jour.

Concrètement, ces travaux permettront :

  • La réhabilitation du revêtement entre Arlon et Sterpenich, soit sur environ 11 kilomètres, uniquement en direction du Luxembourg ;
  • La réhabilitation de toutes les bretelles des différents échangeurs présents sur ce tronçon ;
  • La réfection du parking des aires de Hondelange et de Sterpenich (en fin de chantier).

 

Pendant toute la durée du chantier, la circulation sera réduite à une seule voie dans chaque sens (basculement de tout le trafic sur les voies habituelles vers Bruxelles). La vitesse sera limitée à 90 km/h. Les accès des échangeurs n°31, 32 et 33 (Arlon, Weyler et Ikea) ainsi que celui de l’aire de Hondelange (AC restaurant) seront assurés.

Tout sera mis en œuvre pour clôturer ce chantier à la fin de cette année 2018 si les conditions météorologiques sont favorables. En cas contraire, le chantier devrait être terminé au plus tard au printemps 2019, avec une réouverture des voies dans chaque sens pendant la période hivernale.

Budget : 12 650 000 € HTVA

  1. 3.  E25/A26 – Réhabilitation du revêtement entre Bastogne et Massul

Un chantier visant à réhabiliter l’autoroute E25/A26 entre Bastogne et Massul, ainsi que les échangeurs compris dans ce tronçon, a débuté le 12 mars dernier.

Concrètement, ces travaux permettent la réfection du revêtement :

  • de plus de 21 km d’autoroute, dans les deux sens de circulation, entre Massul et Bastogne ;
  • des bretelles des échangeurs de Bastogne, de Villeroux, de Nives et de celui reliant l’E25/A26 à l’E411/A4 ;
  • des aires de Remichampagne.

Actuellement et jusqu’à la fin du chantier, l’autoroute est réduite à une bande de circulation dans chaque sens entre Bastogne et Massul. Le 9 juillet, la zone de chantier a basculé, le travail porte depuis sur les voies vers Liège. Les échangeurs de Villeroux et de Nives, ainsi que l’aire autoroutière situés de ce côté sont inaccessibles jusqu’à la fin du mois d’octobre prochain. La bretelle reliant l’E411/A4 à l’E25/A26 vers Liège est actuellement fermée pour procéder à sa réhabilitation ; elle devrait être rouverte à la mi-septembre clôturant ainsi la réfection des bretelles de cet échangeur. Une déviation est mise en place via l’E411/A4 vers le Luxembourg.

Les travaux devraient être terminés pour la fin du mois d’octobre, si les conditions météorologiques sont favorables.

Budget : 17 050 000 € HTVA

  1. 4.  E42/A15 – Réhabilitation du pont 34 de La Louvière

Ce chantier, qui a débuté en avril 2015, vise à renforcer la structure métallique de l’ouvrage d’art et à remplacer le tablier du pont. Deux bandes de circulation sont maintenues dans chaque sens, avec une vitesse limitée à 70 km/h vers Liège et 50km/h vers Mons. Le travail porte actuellement sur le pont qui supporte les voies vers Mons. Le renforcement de la structure métallique est terminé et les appuis sont posés. Les opérations de ferraillage ont été réalisées, la dalle de tablier en béton est coulée. L’étanchéité, l’asphalte, les éléments latéraux (garde-corps,…) devront encore être posés, les marquages réalisés. Le travail sur ce pont qui supporte les voies vers Mons devrait être achevé à la fin de cette année 2018. La fin de ce chantier est prévue à la fin de l’année 2019, sous réserve de conditions météorologiques favorables.

Budget : 9 800 000 € HTVA

  1. 5.  E42/A16 – Réhabilitation complète du pont de Pommeroeul

Après des travaux préparatoires effectués en août 2017, le chantier de réfection du pont de Pommeroeul (pont 102) sur l’E42/A16, qui surplombe le canal Nimy-Blaton-Péronnes, a débuté le 13 novembre 2017. Ce chantier prévoit le désamiantage, la démolition du pont de Pommeroeul et la reconstruction complète de l’ouvrage. Il est prévu pour une durée d’environ deux ans. Deux voies de circulation sont maintenues en direction de Tournai et une voie de circulation en direction de Mons. La vitesse est limitée à 50 km/h. Il est à noter que l’ouvrage d’art comporte deux ponts (un par sens de circulation), chacun constitué de trois travées (une partie avant le canal, une au-dessus et une après). Le travail se concentre depuis le début du chantier sur le pont supportant les voies vers Tournai. Il devrait être reconstruit pour la fin de cette année 2018, avant l’hiver, permettant ainsi d’accueillir le trafic et de procéder aux opérations identiques sur l’autre pont. 

Budget : 10 500 000€ HTVA

  1. 6.  E42/A27 – Réhabilitation du revêtement et sécurisation de la berme centrale entre Malmedy et Breitfeld

Ce chantier a débuté le 28 mars dernier sur l’autoroute E42/A27 entre Malmedy et Breitfeld, soit sur 26 kilomètres. Il vise à sécuriser la berme centrale (remplacement des bermes centrales en béton par des glissières de sécurité métalliques) sur la totalité du chantier et à réhabiliter le revêtement sur une zone de 19 kilomètres, entre Ligneuville et Breitfeld, dans les deux sens de circulation. Il est prévu pour une durée de deux ans et est découpé en 2 phases pour limiter au maximum l’impact sur le trafic. Phase 1 : Le chantier s’est déroulé du 28 mars à fin juin 2018, entre Malmedy et Saint-Vith (19 kilomètres), puis de fin-juin à la fin de l’année 2018, entre Ligneuville et Saint-Vith (12 kilomètres). Les 7 kilomètres situées entre Malmedy et Ligneuville ont été libérés avec avance sur le planning. Les voies devraient être libérées pendant la trêve hivernale. Phase 2 : de fin mars 2019 à la fin de l’année 2019 entre Saint-Vith et Breitfeld (7 kilomètres).

Sur le tronçon impacté, une bande de circulation est disponible dans chaque sens à la place de deux et la vitesse est limitée à 70 km/h. Certaines bretelles d’entrées et de sorties d’autoroute ont été temporairement fermés durant le mois d’août.

Budget : près de 17 320 000 € HTVA

  1. 7.  E411/A4 – Réhabilitation du Viaduc de Custinne

La réhabilitation du viaduc de Custinne a débuté le 3 avril 2017, après des travaux préparatoires. Les travaux consistent notamment à renouveler l’étanchéité et les revêtements de l’ouvrage (uniquement sur les voies vers Bruxelles, car ces opérations ont déjà été effectuées en 2007 sur les voies vers le Luxembourg), remplacer les joints de dilatation et poser de nouveaux dispositifs de retenue. Deux voies de circulation sont maintenues dans chaque sens avec une vitesse limitée à 50 km/h. Le travail est terminé sur les voies vers Bruxelles. Il se concentre à présent sur les voies vers le Luxembourg avec l’installation des dispositifs de retenue et le remplacement des joints de dilatation. Les travaux devraient s’achever à l’automne 2018, sous réserve de conditions météorologiques favorables.

Budget : 2 900 000 € HTVA

  1. 8.  R0/N5 - Aménagement d’un giratoire au carrefour de la ferme Mont-Saint-Jean

Le 27 août dernier a débuté un chantier d’aménagement d’un giratoire au carrefour formé par la sortie n°25 « Genappe » du R0 et la N5 (au lieu-dit « de la ferme Mont-Saint-Jean »).

Concrètement, ces travaux permettront :

  • De créer un giratoire au carrefour formé par la sortie n°25 « Genappe » du R0 et la N5 (au lieu-dit « de la ferme Mont-Saint-Jean »), ce qui permettra notamment d’aménager un tourne-à-gauche sécurisé depuis le R0 vers Waterloo
  • De sécuriser la sortie d’autoroute pour les usagers qui viennent du R0
  • D’intégrer un cheminement cyclable entre la N5 et le parking du site du Lion
  • De renouveler l’étanchéité du pont du R0 surplombant la N5

 

Sur la N5, la circulation sera réduite à une seule voie de circulation dans chaque sens pendant toute la durée du chantier.

Le chantier devrait être terminé à l’été 2019, si les conditions météorologiques sont favorables.

Budget : 1 725 000 € HTVA

  1. 9.  Réhabilitation du R9 de Charleroi

Ce chantier, qui a débuté en septembre 2014, vise à réhabiliter la partie sud (aérienne) du R9 sur un tronçon de 1,8 kilomètre entre la rue de l’Acier et la Porte de La Neuville. 15 ponts, 9 viaducs, ainsi que 9 accès et sorties ont été mis à nu et réparés en profondeur. Dans le cadre de la troisième phase des travaux de génie civil, l’autoroute A503 est fermée par sens à partir de la sortie des Hiercheuses durant plusieurs week-ends. Ces fermetures permettent la mise en charge des quadripodes, structures destinées à renforcer, par la face inférieure, les viaducs situés au-dessus du parking de la Villette.

Par contre, la troisième phase de la partie génie civil est clôturée sur l’anneau. Depuis la fin du mois d’avril, depuis la sortie « Porte de la Villette/Ville Basse », jusqu’à l’accès de l’A503 « Porte de France », seules deux bandes restent accessibles avec une vitesse limitée à 50 km/h suite aux travaux de mise en peinture de la structure qui nécessitent l’utilisation d’un portique. Il restera ensuite à traiter le tronçon entre l’accès depuis l’A503 et la porte de la Neuville. Le chantier accuse du retard suite à un problème de mise au point du portique par l’entreprise. La fin du chantier risque d’accuser plusieurs mois de retard par rapport à l’échéance annoncée fin de cette année.

Budget : 25 700 000 € HTVA

  1. 10.          R52/N7 – Réfection du pont Devallée

La réfection du pont Devallée, dernière phase du chantier de sécurisation et de réhabilitation du boulevard de Marvis, a débuté ce lundi 6 août. Initialement, ces travaux devaient être effectués en même temps que le chantier de réhabilitation du boulevard de Marvis, mais le déplacement des canalisations a nécessité plus de temps que prévu et a retardé cette partie du chantier.

Les travaux consistent à réfectionner la face supérieure de l’ouvrage (réfection des trottoirs, remplacement des garde-corps, remplacement du revêtement de la voirie, réfection de l’étanchéité du pont, remplacement des joints du pont).

Le pont Devallée est fermé à la circulation pendant toute la durée de cette phase de chantier. La circulation des véhicules depuis le boulevard de Marvis vers le giratoire de la Dorcas s’effectue via le pont adjacent. Les cyclistes et les piétons peuvent également emprunter ce pont.

La circulation des véhicules depuis le giratoire de la Dorcas via le boulevard de Marvis sera dévié via la N502, le pont de Vaulx et la rue de la Lys.

La fin de ces travaux est prévue pour la fin du mois d’octobre, si les conditions météorologiques sont favorables.

  1. 11.          N4 – Réhabilitation entre Emptinne et Hogne, en direction de Marche

Un chantier de réhabilitation de la N4 entre Emptinne et Hogne a débuté à la mi-mai 2018. Ces travaux portent uniquement sur les voies vers Marche et visent à réhabiliter la voirie en profondeur sur environ 14 kilomètres, ainsi que les bretelles d’entrées et de sorties comprises sur ce tronçon, à remplacer les bermes latérale et centrale et à revoir le système d’écoulement des eaux.

Après avoir constaté des dégradations plus importantes au niveau des sous-fondations, le chantier a été réorganisé. La circulation s’effectue sur une seule voie dans chaque sens sur des tronçons successifs de quelques kilomètres. La vitesse y est limitée à 70 km/h (et localement 50 km/h).

 

Actuellement et jusqu’au 10 septembre : le chantier s’étend de Pessoux à Hogne, soit sur environ 9 kilomètres. Les usagers se dirigeant vers Marche ne peuvent gagner les bretelles de sorties.

Du 10 septembre au 27 septembre : le chantier s’étendra toujours de Pessoux à Hogne mais :

  • Les usagers circulant vers Marche entre Pessoux et Sinsin ne pourront sortir qu’à Sinsin ;
  • De Sinsin à Hogne, les bretelles seront accessibles pour les deux sens de circulation.

De la fin du mois de septembre à la mi-novembre :

Le chantier portera uniquement sur la zone Pessoux-Sinsin. L’accès aux bretelles de sortie ne sera pas toujours garanti en fonction de l’avancement du chantier. 

Les voies seront libérées pour la période hivernale. Il reprendra ensuite au printemps pour traiter le tronçon Emptinne-Pessoux, achevant ainsi l’entièreté du chantier à l’état 2019.

Budget : environ 12 000 000 € HTVA

  1. 12.          N29 – Réhabilitation et sécurisation entre Glimes et Jodoigne

Un chantier visant à réhabiliter et à sécuriser la N29 (chaussée de Charleroi) entre Glimes et Jodoigne, a débuté le 9 juillet dernier.

Concrètement, ces travaux visent à :

  • Remplacer le revêtement de la chaussée de Charleroi (N29) entre le carrefour avec la rue de Huppaye (inclus) et le carrefour « Eurodye » (inclus) soit sur près de 5 kilomètres
  • Sécuriser les pistes cyclables entre le carrefour avec la rue de Huppaye et le carrefour avec la rue Pré du Pont (carrefour « Renault ») afin de les séparer des flux de circulation
  • Sécuriser les carrefours importants du tronçon par la création de tourne à gauche
  • Mettre en conformité les arrêts de bus situés sur le tronçon

Le chantier est divisé en trois phases. Il s’est d’abord concentré sur la réfection de deux tronçons de 200 mètres aux extrémités du chantier avec une circulation régulée par un feu tricolore. L’objectif était de terminer cette première phase avant la rentrée scolaire. La seconde phase se concentrera, du 3 septembre à la mi-janvier 2019, sur la réfection du tronçon allant du carrefour de la rue de Huppaye au carrefour de la rue des Trois Fontaines.

 

La circulation pourra uniquement s’effecteur dans un sens, de Glimes, vers Jodoigne.

Dans l’autre sens, de Jodoigne vers Glimes, une déviation sera mise en place pour les poids-lourds et les véhicules légers via le carrefour de la Chise (N240 puis N91). Le trafic de transit venant de la E40/A3 sera quant à lui invité à rester sur cette autoroute jusqu’à Oude-Heverlee puis à emprunter la N25 et la N91 pour gagner Glimes.

Enfin, la dernière phase, qui se déroulera à partir du mois d’octobre, concernera des aménagements au niveau de la piste cyclable entre le carrefour « Eurodye » et le carrefour avec la rue Pré du Pont.

 

Budget : près de 6 500 000 € HTVA

  1. 13.          N40 – Aménagement d’un giratoire au carrefour de Transinne à Libin

Suite à l’aménagement d’un giratoire au carrefour formé par la N40 et la N899 à la barrière de Transinne (Libin), le carrefour devra être totalement fermé pendant 20 jours ouvrables à partir du lundi 17 septembre.

 

Du 17 septembre à début octobre, les déviations seront organisées de la manière suivante :

  • Pour les usagers qui empruntent la N40 :
  • Une déviation locale sera mise en place via la rue Nouvelle, les villages de Transinne et Redu pour retourner vers la N40.
  • Pour les usagers venant ou allant vers Tellin :
  • La déviation se fera par l’autoroute E411/A4 entre la sortie n°23 « Wellin » et la sortie « Transinne »

Le reste des aménagements (mise en place de la signalisation, aménagements des abords, finitions…) n’aura qu’un impact limité sur le trafic.

Ce giratoire permettra notamment d’augmenter la sécurité de ce carrefour. Des travaux préparatoires ont déjà débuté en août dernier.

Les travaux devraient être terminés pour la fin de l’année 2018.

Budget : 487 000 € HTVA

  1. 14.          N63 – Nandrin : création d’un giratoire au carrefour « du Monastère »

Un chantier visant à créer un giratoire sur la N63 au carrefour « du Monastère » à Nandrin débutera ce 10 septembre pour une durée d’environ un an. Une voie dans chaque sens sera maintenue sur la N63. Le phasage du chantier et l’impact sur les latérales sera communiqué ultérieurement.

 

Budget : 595 000 € HTVA

  1. 15.          N63 – Neupré : création d’un giratoire au carrefour des 7 Fawes

Un chantier d’aménagement d’un giratoire au carrefour des 7 Fawes à Neupré devrait débuter cet automne. Des travaux préparatoires au niveau des impétrants sont en cours et détermineront la possibilité ou non de commencer le chantier d’aménagement du giratoire avant l’hiver. D’autres travaux nécessaires à l’aménagement des déviations devront également être réalisés.

 

 

Chaque jour, en semaine, plus de 25.000 véhicules (dont plus de 1.000 poids lourds en moyenne) transitent par ce carrefour et environ 2.300 véhicules le traversent aux heures de pointe du matin ou du soir.

Ce nouveau giratoire permettra :

  • De réduire la vitesse des véhicules qui arrivent au carrefour des 7 Fawes, considéré comme dangereux ;
  • De diminuer le nombre d’accidents avec dégâts corporels, qui sont nombreux à survenir à cet endroit.

Afin de permettre la réalisation du giratoire la circulation sera réduite à une seule voie dans chaque direction sur la nationale à l’approche du carrefour. Le phasage complet et l’impact sur les voiries latérales sera communiqué ultérieurement.

La durée du chantier est estimée à un an.

Budget : 940 000 € HTVA

  1. 16.          N90 – Réhabilitation du revêtement à Farciennes

Un chantier visant à réhabiliter le revêtement de la N90 entre l’échangeur de Farciennes et le giratoire de Moignelée (3 kilomètres dans les deux sens de circulation) a débuté ce lundi 27 août. Ces travaux permettront également de placer de nouveaux dispositifs de sécurité.

 

Pendant le chantier, la circulation sera réduite à une voie de circulation dans chaque sens. La vitesse sera limitée à 50 km/h.

La fin du chantier est prévue pour la fin de l’année 2018, si les conditions météorologiques sont favorables.

Budget : 2 300 000 € HTVA

  1. 17.          N90 – Aménagement de la voirie dans le cadre de la mise à grand gabarit du site éclusier d’Ampsin-Neuville

Des travaux de sécurisation et de modification de tracé de la N90 ont débuté le lundi 20 août dernier entre le rond-point de Tihange et l’amont du village d’Ombret dans le cadre de la mise à grand gabarit du site éclusier d’Ampsin-Neuville.

Ces travaux visent à :

  • Modifier le tracé de la N90 suite à l’élargissement des sorties des écluses pour permettre la mise à grand gabarit du site éclusier d’Ampsin-Neuville ;
  • Sécuriser la route nationale en concevant les aménagements de manière à inciter les usagers à réduire leur vitesse :
  • en uniformisant la circulation à une voie dans chaque sens et bande d’arrêt d’urgence, avec une vitesse limitée à 70km/h ;
  • en réalisant des tourne-à-gauche et des voies de lancement au niveau des voiries adjacentes et du site éclusier ;
  • en construisant un nouveau rond-point à l’amont du village d’Ombret ;
  • en réalisant une berme centrale entre ce nouveau rond-point et le site éclusier ;
  • en améliorer les liaisons cyclables (notamment en fermant à terme la Grand Route au trafic routier et en la réservant aux cyclistes et piétons).

 

Pendant le chantier, la circulation s’effectue sur la N90 sur une voie dans chaque sens, avec une vitesse réduite. (Un week-end de fermeture devra être planifié en 2022 pour poser l’extension de la passerelle du barrage au-dessus de la N90.)

A partir du début du mois de septembre 2018, la liaison à la Grand Route depuis la N90 à Ombret sera uniquement opérée à proximité du pont d’Ombret. Le nouveau rond-point, permettant l’accès à la Grand Route devrait être mis en service en 2020. Pendant cet intervalle, les arrêts de la ligne de bus n°9 du TEC sur la Grand Route à Ombret seront maintenus en service.

Pendant les travaux, une continuité du RAVeL sera assurée via la rive gauche. Les cyclistes provenant de Tihange et souhaitant se diriger vers Liège pourront emprunter une voie du pont d’Ampsin (voie de tourne-à-droite) qui leur sera réservée.

Les travaux routiers sur la N90 devraient être achevés durant l’été 2021.

Le chantier du site éclusier a débuté le 1er août. Un premier coup de pelle symbolique sera organisé en présence des autorités le 4 septembre. L’objectif est de permettre une exploitation complète des écluses fin de l’année 2023.

Budget global de la mise à grand gabarit du site éclusier, en ce compris les travaux de la N90 : 126 millions d’euros HTVA.

 

Contact : Héloïse WINANDY | Porte-parole de la SOFICO | +32 495 28 43 46 | +32 42 31 67 39 |heloise.winandy@sofico.org


[1] Pour rappel, la SOFICO assure la gestion d’un réseau routier d’environ 2.300 kilomètres (près de 900 kilomètres d’autoroutes wallonnes et de 1.400 kilomètres de routes nationales). Elle bénéficie pour cette tâche de l’assistance technique du SPW Infrastructures.

 

  • Accueil
  • Social
  • Actions
  • Flickr
  • Carte

On En Discute

Un renseignement ? Un rendez-vous ?

  • Véronique Salvi
  • +32 71 700 724
  • Boulevard Tirou 163/8 6000 Charleroi
6 - cinq
=